teodoro-obiang.jpg

Gallerie photos  

Cérémonie de remise du bâtiment des Nations Unies à Malabo

Cérémonie de remise du bâtiment des Nations Unies à Malabo

PDF

Dans une ambiance de cordialité, l'État de la Guinée équatoriale, par le biais de son représentant principal, le président Obiang, a remis au secrétaire général des Nations Unies son nouveau bâtiment situé à Malabo. Une construction impressionnante et moderne qui a été financée par le gouvernement équato-guinéen. Le plus haut responsable de l'ONU, Ban Ki-moon, a remercié cette contribution si importante.

Le nouveau bâtiment que le gouvernement de la Guinée équatoriale a construit et donné au système des Nations Unies est situé dans la zone moderne de Malabo II, entouré de certaines constructions récentes de notre pays. Ainsi, le travail que l'ONU réalise dans notre pays pourra être réalisé dans de meilleures conditions que jamais.

Le secrétaire général des Nations Unies lui-même, Ban Ki-moon, a assisté à l'événement et visite la Guinée équatoriale pour assister au 23e sommet de l'Union africaine, de même qu'il a participé avec le président Obiang à l'événement symbolique de la cérémonie de remise du bâtiment.

D'autres personnalités ont également voyagé à Malabo pour participer à ces événements, comme le directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO), José Graziano da Silva, qui, lors de son intervention, a aussi remercié le gouvernement de la Guinée équatoriale de la solidarité montrée grâce au don de trente millions de dollars au Fonds de solidarité pour la lutte contre la famine en Afrique.

Lors de l'inauguration, le président équato-guinéen a rappelé que les Nations Unies travaillent main dans la main depuis des décennies dans le développement de la Guinée équatoriale, car les organismes du système comme le PNUD, la FAO ou l'UNICEF ont toujours été présents depuis le début de l'indépendance du pays : « Notre contribution au PNUD est volontaire, car c'était le gouvernement qui payait les vieilles installations », a déclaré Obiang.

- « Aujourd'hui, nous établissons les installations des agences des Nations Unies, par le biais du don de ce bâtiment situé dans le même lieu où nous construisons une nouvelle ville », a-t-il ajouté par rapport à la zone de Malabo II, dans laquelle sont situées les nouvelles installations de l'ONU. « Le fait est que nous n'avons pas tant de ressources. Mais nous pensons qu‘au lieu d'investir dans des armes nucléaires et dans de grands projets de lutte spatiale, nous devons investir dans l'alimentation de l'humanité ».

Obiang Nguema Mbasogo a également parlé de la solidarité de la Guinée équatoriale et de son travail avec les Nations Unies pendant des décennies. Dans ce contexte, en plus de rappeler l'aide de trente millions de dollars pour le Fonds de solidarité pour la lutte contre la famine en Afrique, il a également rappelé d'autres dons réalisés, notamment dans des cas de calamités : « Nous demandons au secrétaire général que la Guinée équatoriale bénéficie de l'expérience des Nations Unies pour le renforcement institutionnel et la formation », a conclu le président.

Lors de l'événement, des accords ont également été signés entre le directeur général de la FAO et les représentants de 26 pays de l'Afrique, pour ce fonds de solidarité développé par Obiang Nguema Mbasogo et pour lequel notre pays a été le pays qui a donné la somme la plus élevée.

Texte et photos : Inés Ortega et Clemente Ela Ondo Onguene (D. G. Base Internet).

Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale.

   
| Mardi, 23. Mai 2017 || Designed by: LernVid.com |